Tag Archives: Notaires

Présidentielle: oubliée, la déculotée de #Macron face aux #notaires?

En 2013, les notaires, qui sont supposés rendre un service public (la preuve! ils sont « collecteurs d’impôts », au même titre que les buralistes), gagnaient, en net, 19 000 € / mois. C’est 4 fois plus qu’un dirigeant de PME, 10 fois ce que gagnent 50% des Français, 12 fois le SMIC, et 54 fois ce que déclarent 130 000 exploitants agricoles, soit 350€ mensuel, nous rappellent les médias, à chaque baisse du prix du porc ou du lait occasionnant une n-ième crise.

Cette rente, comme avait osé la nommer Macron l’impudent, d’environ 2 Mrd € par an (1), soit le « cadeau fiscal » accordé par Lagarde à la Soc Gen pour les pertes abysmales du ‘book’ de Kerviel en 2008, qui pourrait être affectée au service public (le financement de l’aide juridictionnelle, pour rester dans un domaine du droit, dont, incidemment, les notaires se moqueraient royalement, coûte au contribuable 0,4 Mrd€/an, soit 1/5è de la rente), il avait promis de la re-donner en pouvoir d’achat au ménages (le «re-» n’est vraiment pas usurpé, cf. les liens cités dans ce billet), littéralement; pouvoir d’achat qui fait le plus cruellement défaut à la croissance, et donc à l’emploi, depuis que l’on sait que l’euro n’est pas la forteresse vantée par les Delors et Trichet, plutôt une ligne Maginot, le gros coup de massue fiscale de 2011 ayant eu au moins le mérite d’avoir détruit ce mythe dans les esprits. Continue reading Présidentielle: oubliée, la déculotée de #Macron face aux #notaires?

Advertisements

FOGiesbert: la francisque de Mitterrand, un détail

giesbert_franz_olivierNous reproduisons dans ce billet un extrait de l’Omertà française, publié en 1999 aux éditions Albin Michel, qui dénonce l’imposture du livre de FOG sur Mitterrand; livre publié suite à la divulgation tardive  del’implication de l’homme d’État dans le régime de Vichy. FOG a été directeur de plusieurs grands journaux (1), notamment Le Point. À ce titre, il a soufflé le chaud et le froid sur la vie politique (récemment, « comme une envie de Juppé », dont il occulte naturellement le casier judiciaire), tout en vouant un culte à la pensée unique (avec pour meilleur ami Alain Minc…). Dans un monde journalistique grand public dominée par quelques magnats (Dassault, Bouygues…), et généreusement subventionné par le ministère de la culture (2), sa carrière l’aurait-elle propulsé dans les hautes sphères, s’il avait fait preuve, ne serait-ce que d’esprit critique, envers les idéologies dominantes que sont la financiarisation de l’économie, la marche forcée de la construction européenne etc ?

Continue reading FOGiesbert: la francisque de Mitterrand, un détail