Un amour de procureur Molins, ou la presse au service de l’État

molins-conference-presseLe Monde : « Les guerres révèlent des généraux, les attentats ont fait surgir François Molins. » Libé, par la voix de son nº2, Johan Hufnagel (biographie / OJIM) : « Monsieur le procureur, je vous aime ». Molins ne parle pas pour ne rien dire lors des ses conférences de presse, c’est à peu près autour de ce thème que brode la propagande d’État censée nous rassurer et nous souder contre « le monstre » de l’EI (la névrose qu’il provoque dans l’opinion présentant l’intérêt pour certains responsables politiques de leur refaire une santé). Continue reading Un amour de procureur Molins, ou la presse au service de l’État

Advertisements